TREK TASMANIE

Publié le par Emilie Montheard

TASMANIE , OVERLAND TRACK (Oriane)

 

Mercredi 1 Mars

Je décolle pour Launceston, en Tasmanie où je dois retrouver Emilie pour faire l’Overland Track, une rando de 85 kilomètres à travers le Nord-ouest de l’île. La Tasmanie est réputée pour son mauvais temps et ses basses températures. 90 jours d’ensoleillement par an maximum, et l’autre jour, j’ai vu qu’il faisait 10 degrés à Hobart !! Ca promet ! Je retrouve Milouche au Bacpacker’s où nous restons pour la nuit, et nous passons l’après-midi à courir dans tous les sens pour se préparer : courses de bouffe, tickets de bus, réservations des vols pour le retour à Melbourne... A 20h00, on réalise qu’on n’a pas de fuel pour le réchaud, et c’est la panique, on va de supermarché en station essence sans succès. Finalement, c’est Greg qui nous sauve : il nous suggère de demander à l’hôtel si d’autres voyageurs n’auraient pas laissé de fuel derrière eux (étant donné qu’on ne peut pas en transporter dans l’avion). On se met au lit en rêvant aux nouvelles aventures qui nous attendent !

 

Jeudi 2 Mars

Il fait un temps splendide, pas un petit nuage à l’horizon ! On prend un bus qui nous emmène à Cradle Mountain, le point de depart du trek.

Depart 11h30. Ca grimpe ! Première rencontre avec un black snake dont le venin est mortel ! Il est en plein milieu du chemin et on hésite à passer… Heureusement, le serpent s’éloigne tranquillement et on continue notre route. Arrivée Marion’s lookout. On souffle. Arrivée au bas de Cradle Mountain 13h20. Il s’agit d’un des « side trips » du trek. Tous les jours, il est possible de faire des balades annexes en laissant son sac à la bifurcation. La montée est raide et il faut escalader des gros blocs de pierres. On crapahute vite ! On se fait le sommet et on retourne au point où l’on a posé nos sacs. 15h00. là, un méga sandwich s’impose pour récupérer quelques forces ! Arrivée à Waterfalls Hut sur les coups de 17h00. Nous ne sommes pas les premières, mais il reste de la place pour dormir dans la hutte. Nous rencontrons toute une bande de joyeux lurons : Helen et Werner, un couple anglais/autrichien trop sympa et trop rigolo ; Marc, Rick et Paul, tous les 3 australiens ; et Penny, anglaise, qui voyage toute seule. Au dîner, des pâtes aux fromages… Un peu frugales, mais heureusement, les autres ont prévu du rab, et on finit les restes !

 

 

Vendredi 3 Mars

Encore un temps parfait ! Il fait même un peu chaud ! On bouge à 9h00, on est les dernières à décoller ! 9h15, on cherche les cascades de Braningan. Emilie saute dans une petite flaque innocente et s’enfonce dans la boue jusqu’aux genoux ! Du coup, on trouve un petit ruisseau pour nettoyer tout ça. Un entreprise bonne demi-heure plus tard, nous voilà reparti et on trouve enfin la cascade ! Autour, il y a des arbres étranges…

Encore un temps parfait ! Il fait même un peu chaud ! On bouge à 9h00, on est les dernières à décoller ! 9h15, on cherche les cascades de Braningan. Emilie saute dans une petite flaque innocente et s’enfonce dans la boue jusqu’aux genoux ! Du coup, on trouve un petit ruisseau pour nettoyer tout ça. Un entreprise bonne demi-heure plus tard, nous voilà reparti et on trouve enfin la cascade ! Autour, il y a des arbres étranges…

A 11h00, nous atteignons le point de départ d’un side trip pour aller au lac Will. Le lac est entouré de plages de sables, l’eau est glaciale. On va à travers le bush pour trouver la cascade d’Innes. Retour à la bifurcation à 13h30, on meurt de faim ! Là, on découvre que les corbeaux ont ouvert les sacs (même avec une fermeture éclair !!!) et ont attaqué notre pain… Ils sont gonflés ! 15h00, arrivée au lac de Windermere, en bordure duquel se trouve la hutte. Avant de s’y rendre, on décide qu’une petite toilette nous ferait le plus grand bien, et on va se baigner. L’eau est fraîche et Milouche se trempe juste les fesses tandis que je fais 3 brasses éclair, juste histoire de pouvoir dire que j’ai nagé ! Le soir, on part en exploration avec notre troupe d’amis, et je vois un wombat de tout prêt !! On dirait des petits ours en peluche !

 

Samedi 4 Mars

Départ 8h50. Le paysage se transforme, nous marchons dans fôret, à travers les eucalyptus (snow gum trees). Une fois de plus, le temps nous est clément. Milouche souffre un peu, elle a 2 joli bleus sur le dos, dus aux frottement de son sac à dos. Pause déjeuner à Frog Flat où les sangsues grouillent et arrivée à Pelion Hut vers 15h00. C’est une hutte de luxe, avec pleins de chambres et pleins de tables ! (Dans les autres huttes, il n’y a que deux grandes planches de bois l’une en dessous de l’autre sur lesquelles ont dort en rang d’oignons, du style refuge) A 16h00, nous allons nous baigner dans la rivière près de Old Pelion Hut et revenons à la hutte pour admirer le coucher de soleil sur Mont Oakleigh. Marc nous emmène aussi dans un endroit secret où une petite cascade tombe dans un trou d’eau entouré de mousse verte. L’endroit est magique ! Le soir, après le dîner (des pâtes au fromage), on joue à « shithead » (équivalent du paquet de merde) et au dodos !

 

 

Dimanche 5 Mars

Réveil à 6h30 dans la brume. Milouche roupille jusqu’à 8h00. Le ciel est couvert et il fait frais, mais il ne pleut pas. On prend notre temps en espérant que le ciel va s’éclaircir. 9h40 Départ et au revoirs avec Marc, Paul, Rick et Penny qui font la marche en 7 jours. On se donne RV à Melbourne pour boire une petite binouze ! 11h40, Pelion Gap, départ pour Mont Ossa, 1617m, le point le plus haut de Tasmanie !!

Réveil à 6h30 dans la brume. Milouche roupille jusqu’à 8h00. Le ciel est couvert et il fait frais, mais il ne pleut pas. On prend notre temps en espérant que le ciel va s’éclaircir. 9h40 Départ et au revoirs avec Marc, Paul, Rick et Penny qui font la marche en 7 jours. On se donne RV à Melbourne pour boire une petite binouze ! 11h40, Pelion Gap, départ pour Mont Ossa, 1617m, le point le plus haut de Tasmanie !!

12h35, arrivée au sommet, 14h15 retour à Pelion Gap pour le déjeuner. On remet les sacs sur le dos et on reprend la route. Sur le chemin, on tombe sur un echidna, ça ressemble à un hérisson avec des plus grands pics, des poils et une trompe pour manger les fourmis. Je pense aussi qu’ils sont complètement bigleux, parce qu’il ne se rend pas compte qu’on est là alors qu’on prend des photos à 10cm !! 16h00 Arrivée à Kia Ora Hut, on se lave dans les cascades, l’eau est congelée ! Ce soir là, nous sommes donc avec Helen et Werner, et Ken et Gary. Ken a 72 ans, et il tient une forme incroyable !

 

Lundi 6 Mars

Départ à 8h50 et au revoirs avec Helen et Werner qui font la marche en 5 jours. Ils doivent marcher 5 heures jusqu’à Narcissus Hut et prendre le ferry pour traverser le Lac St Clair. Milouche et moi nous engageons dans la rainforest, il crachine et il fait froid. Ambiance Seigneur des Anneaux, c’est la fôret vierge, avec des arbres immenses, de la mousse partout, des troncs d’arbres géants allongés sur le sol et recouverts de fougères et de champignons. Les racines rendent le chemin tortueux et Emilie qui a mal au genou depuis 2 jours commence à souffrir sérieusement.

Après Du Cane Hut, une vieille hutte dans un décor de rêve, nous nous rendons aux cascades de Fergusson, d’Alton, puis d’Arnett. On a la chance d’être seules à admirer les chutes d’eau, c’est trop beau !

On déjeune à Windy Ridge Hut, et on reprend la route sur les coups de 14h00. On a encore du chemin devant nous pour atteindre la prochaine hutte ! Arrivée à Narcissus Hut à 16h45, en bordure du lac St Clair. On est HS ! Le lac est immense et le soir, l’atmosphère y est un peu mystérieuse avec les montagnes embrumées qui se jettent dedans. La soirée est un peu triste sans nos amis, mais heureusement il y a les souris qui nous tiendrons compagnie toute la nuit !!

 

Mardi 7 Mars

Nous marchons sur les bords du lac St Clair. Il faut que nous atteignions Cynhtia Bay à l’autre bout du lac pour prendre le bus qui nous ramène à Hobart. Il gèle et il pleut, mais nous marchons dans la rainforest et les arbres nous protègent.

Emilie a vraiment mal au genou mais elle insiste pour finir à pied (on a l’option de prendre la bateau). Au bout de 2 heures, on atteint Echo Point et 3 heures plus tard, nous voici de retour à la civilisation ! Ca fait un peu bizarre ! On est crevées, mais ça en valait la peine !

Publié dans Carnet de Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Coucou !<br /> Ca a l'air super chouette la Tasmanie ! J'avais pas eu le temps d'y aller, mais ça a l'air vraiment sympa. Bon ben encore une fois, vos photos donnent envie de sauter dans le premier avion pour vous rejoindre !!<br /> Bizou, et Have fun !
Répondre